Familles d'oiseaux

Paruline brune / Phylloscopus fuscatus

Pin
Send
Share
Send
Send


Nom latin:Phylloscopus inornatus
Détachement:Passerine
Famille:Slavkov

Apparence et comportement... La plus petite des fauvettes nichant dans notre région, légèrement plus grosse que le scarabée. Longueur du corps 9–10,5 cm, envergure 16–18 cm, poids 5–11 g. Compact, avec bec, ailes et queue relativement courts: la tête semble relativement grande. Une petite fourche est visible au bout de la queue. Il est très mobile, saute par-dessus de fines branches, se suspend en l'air, ramasse de la petite nourriture, se retourne souvent dans les couronnes et parfois dans la couche inférieure de végétation, tout en donnant régulièrement de la voix et des ailes repliées.

Description... Avec l'aspect caractéristique de la paruline, verdâtre avec une teinte brunâtre sur le dessus et gris clair avec une teinte jaunâtre sur le fond, l'abondance de détails clairs contrastés est frappante. Sur l'aile, il y a deux larges rayures jaunes ou jaunâtres, la supérieure est plus courte que la inférieure et au milieu de l'été, à la suite de la dérive, elle peut presque complètement disparaître, les sourcils sont larges, longs, jaunâtres à variables degrés, légèrement élargis derrière l'œil, et devant ils atteignent la base du bec, sur l'aile pliée, il y a de larges bords clairs, jaunes ou presque blancs sur les rémiges les plus internes. En plus des éléments légers répertoriés, le jaune est visible sur le pli de l'aile, sur la poitrine et le cou, et sur les côtés de la tête.

Une légère séparation peut être discernée sur le sommet de la tête, contrastant légèrement avec la couleur du reste du haut. Une fine bande horizontale foncée traverse l'œil. La joue est sombre, avec de petites taches claires, le bec est sombre, avec une base rosâtre de la mandibule, les yeux sont foncés. Les pattes sont brunes et rosées. Chez les jeunes oiseaux, le haut est plus brunâtre, le fond est sans jaune, les rayures sur l'aile sont larges, jaune verdâtre. Dans les plumes d'automne fraîches, les oiseaux jeunes et vieux semblent beaucoup plus brillants - plus jaunes et plus verts que pendant la période de nidification. Il diffère visuellement des autres fauvettes de notre région par la taille, par la présence de deux bandes légères sur l'aile (celle de devant peut s'user et disparaître avant la mue) et de larges bords légers, et parfois des sommets, sur les rémiges intérieures, comme ainsi que la couleur de la tête, et diffère dans la voix - dans l'appel et la chanson.

Voter... L'appel, qui est prononcé presque constamment, sonne comme une basse, généralement à deux syllabes "ti wuxi" ou "ti-tout (t)"Avec une diminution puis une augmentation du ton. La chanson est une série de signaux sifflants graves, aigus et clairs "ttsivii, sisivii, sivi-is, civit. «Avec des ultrasons séparés très élevés, presque, il ressemble au chant d'un tétras noisette.

Distribution, statut... La zone de nidification couvre le territoire du nord-est de la Russie européenne à l'Extrême-Orient, de l'Asie centrale au sud jusqu'à l'Himalaya, le centre de la Chine. Les aires d'hivernage sont situées en Asie du Sud et du Sud-Est. Dans la plupart de l'aire de répartition, c'est une espèce commune ou nombreuse; en Russie européenne, elle n'est pas nombreuse. Apparaît relativement régulièrement dans la partie nord de la Russie européenne et dans les pays européens lors des migrations d'automne, en septembre ou octobre. Arrive tard, dans le Cis-Oural apparaît en juin, départ en août ou septembre.

Mode de vie... Habite diverses variétés de forêts de la taïga, à l'exception des zones les plus denses, des bosquets, des forêts incendiées, des forêts-toundra, des galeries forestières le long des rivières et des ruisseaux. La nidification dans de petits établissements avec une densité accrue de couples est caractéristique. Nid de matières végétales doublé de laine, mais pas de plumes, se construit au sol, immergé dans des coussins de mousse, dans des niches ou sous le couvert de bois mort. Dans la couvée, il y a 5–7 œufs, blancs avec des taches et des taches brun rougeâtre. L'incubation dure de 11 à 13 jours, les poussins nouveau-nés ont plusieurs bouffées grisâtres sur la tête. Les deux parents se nourrissent, les poussins éclosent à l'âge d'environ 12 jours. Dans l'ouest de la partie européenne, on trouve deux espèces très similaires et étroitement apparentées, réparties dans l'ouest de l'Europe et dans l'est de la Méditerranée.

Paruline à ventre clairPhylloscopus bonelli dans la structure externe, il est similaire à un cliquet, mais plus petit (longueur du corps 11 cm) et beaucoup plus pâle. Le dessus de la tête et la partie antérieure du dos sont pâle, gris brunâtre, légèrement enduits de vert jaunâtre. Le dessous est blanc, pratiquement sans teinte jaune, avec une légère floraison sombre dans la poitrine. La longe, la partie supérieure de la queue et les bords marginaux des plumes de la queue et des ailes sont vert jaune vif. Les côtés de la tête sont clairs, le sourcil est blanchâtre, flou. Cette espèce a été enregistrée dans la région de Kaliningrad.

Le deuxième point de vue très similaire est Paruline à ventre clairPhylloscopus orientalis, auparavant considérée comme une sous-espèce Ph. bonelli, peut être trouvé dans le sud de la Russie européenne (aviaire enregistré en Crimée). Cette forme se distingue par une coloration grise encore plus claire du haut de la tête et du dos, ainsi que par un bec et une queue plus courts. Une paruline brune vole occasionnellement à l'est de la région Phylloscopus fuscatusse reproduisant en Sibérie et en Asie orientale. Il diffère de la majorité des fauvettes monochromes qui n'ont pas de rayures sur l'aile, il diffère par l'absence de tons jaunes et verts en couleur, un sourcil distinct, une queue et des ailes arrondies et un dessous de l'aile brunâtre-chamoisé.

De la fauvette à bec épais - plus petit (longueur du corps 11–12 cm), contours plus gracieux, bec relativement long et mince, sous-caudale légère et le fait qu'il se déplace moins souvent sur le sol. La chanson est mesurée, consiste en des séries répétitives de gazouillis "chiiv, chiiv, chiiv. civi, civi, civi. tweet-tweet-tweet. »Avec de courtes pauses. Appels, cris d'alarme - une glorification vive et crépitante "chche, chche», «le reçu" ou "chèque-chèque". Préfère les lisières de forêt, les clairières, les marécages, les petites forêts et les saules, les forêts subalpines tortueuses. Étroitement lié à la couche d'arbustes, reste souvent près de l'eau. Il chante au sommet des buissons, des arbres bas, moins souvent dans les profondeurs du palier intermédiaire.

Les rencontres uniques dans la région sont connues à bec épais, ou fauvette vocalePhylloscopus schwarzii, commune dans le sud de la Sibérie et en Extrême-Orient. Il ressemble un peu à une paruline en raison de sa grande taille (longueur du corps 13 cm), de sa queue allongée et arrondie, de ses ailes arrondies et de son plumage. Il n'y a pas de rayures sur l'aile, le dessous des ailes est chamois-jaunâtre, le dessous de la queue est chamoisé. Il diffère d'une paruline brune par un bec raccourci et épaissi, une grosse tête, un sourcil blanc-ocre large et long, la présence de tons jaune-olive et une sous-queue beige. Du chiffchaff sibérien - par sa taille, sa carrure, ses jambes très légères, un sourcil distinct. Chanson - courts trilles sonores séparés par des pauses "Tew-Tew-Tew-Tew. ir-ir-ir-ir. twi-twi-twi-twi-twi. de-de-de-de-de-de. ", Dans la structure est similaire au chant de la fauvette fossile, mais plus compliqué. Appels - sifflement "tweet-tweet", Cris d'alarme - bas pointus"tsek", Une série de crépitements, gargouillis. Préfère les fourrés d'arbustes, les forêts avec un sous-bois épaissi, les clairières envahies par la végétation et les zones incendiées. Il se tient secrètement au niveau inférieur et moyen, chante dans l'épaisseur des buissons, au sommet des arbres bas, en tordant la queue. Se déplace souvent sur le sol.

En automne, la Russie européenne vole également régulièrement fauvette royalePhylloscopus proregulus, répandu en Sibérie et en Extrême-Orient. Il est proche de la floraison de la foudre, mais encore plus petit (longueur du corps 9 cm), est plus compact, plus lumineux et de couleur plus contrastée: il a une séparation jaune-rouge clair sur la couronne de la tête et une tache de citron en bas retour. Il diffère indéniablement du reste des fauvettes par sa très petite taille, une queue raccourcie avec une fourche visible, deux bandes jaune vif sur l'aile, un motif contrasté sur la tête, les ailes et le bas du dos. Il diffère du coléoptère à tête jaune (avec lequel il a un comportement et une taille similaires) par un sourcil jaune clair, une tache dans le bas du dos et une carrure élégante. La chanson se compose de genoux sonores de timbre et de tempo différents, répétés dans une séquence aléatoire presque sans pause "tweet-tweet-tweet. piti-piti-piti. chiv-chiv-chiv. tiri-riri-ri. au revoir, au revoir, au revoir. drrrrr. ". Appel - hautchuit", Réminiscence de l'appel d'un éclair d'été. Habite les forêts de la taïga à haut tronc. À la recherche de nourriture, il peut planer en vol flottant devant les branches terminales et les aiguilles, comme un roitelet. L'oiseau chanteur est assis sur le dessus ou vole dans la couronne.

Zarichka, ou fauvette-fauvette (Phylloscopus inornatus)

Paruline talovka (Phylloscopus borealis)

Apparence: La face supérieure est brun verdâtre, sur l'aile il y a deux bandes claires transversales, dont l'une est indistincte, au-dessus de l'œil se trouve un sourcil blanc jaunâtre, le fond est blanc cassé avec une teinte jaunâtre sur la poitrine.
La taille: Moins de moineau.

Caractéristiques: Talovka diffère des autres fauvettes sur le terrain par sa voix. En apparence, à distance, il est pratiquement impossible de le distinguer d'une fauvette verte. Un peu plus grande qu'elle, et sur l'aile il y a deux bandes claires.

Des habitudes: Elle est très mobile. Il reste seul ou par paires dans les cimes des arbres ou dans l'épaisseur des buissons.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Forêts de conifères et mixtes, fourrés de buissons.
Emplacement de la prise et sa description: Au sol, rarement sur une souche ou sur le tronc d'un arbre tombé.
Temps de ponte: juin Juillet
Couleur et taille des œufs: Blanc, parfois avec des points rouges.

Paruline paruline (Phylloscopus inornatus)

Apparence: Très petite fauvette. Le haut du corps, les ailes et la queue sont vert brunâtre, au-dessus de l'œil, et parfois au milieu de la tête, il y a des rayures claires, sur l'aile il y a deux rayures verdâtres claires, le dessous du corps est blanchâtre.
La taille: Beaucoup moins de moineau.

Caractéristiques: Le cèpe diffère du chiffchaff avec une queue verdâtre et des rayures sur la tête, des autres chiffchaffs - dans une taille plus petite.

Des habitudes: Zarnichka est très mobile. Il est conservé seul ou par paires.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Différents types de forêts dans les plaines et dans les montagnes.
Emplacement de la prise et sa description: Au sol sous forme de cabane.
Temps de ponte: juin
Couleur et taille des œufs: Blanc avec des points rouges.

Paruline de Korolkovaya (Phylloscopus proregulus)

Apparence: Très petite fauvette. Le haut du corps est vert olive, la tête est brunâtre, les ailes et la queue sont brunes avec des rayures longitudinales vertes, il y a deux larges bandes jaunâtres sur l'aile, le sourcil, la bande au milieu de la tête et la bande sur le dessus la queue est jaune, le bas du corps est blanc grisâtre avec une couche jaune sur les côtés et l'abdomen.
La taille: Beaucoup moins de moineau.

Caractéristiques: Il se distingue du grenat par sa queue jaune vif et ses rayures sur la tête.

Des habitudes: Il est conservé seul et par paires.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Taïga conifère et mixte, dans les plaines et dans les montagnes.
Emplacement de la prise et sa description: Sur un arbre en forme de cabane.
Temps de ponte: juin Juillet
Couleur et taille des œufs: Blanc avec des taches grisâtres et brun rougeâtre.

Paruline brune (Phylloscopus fuscatus)

Apparence: Le haut du corps, les ailes et la queue sont brunâtres avec une fleur roux sur la longe, le dessous est brunâtre-blanchâtre, le sourcil est blanchâtre-chamoisé.
La taille: Moins de moineau.

Caractéristiques: Il diffère des autres fauvettes de couleur brun foncé, des fauvettes à bec épais - de couleur plus foncée.

Des habitudes: Il reste seul ou par paires sur les buissons et les arbres.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Ceinture de forêts et d'arbustes dans les montagnes.
Emplacement de la prise et sa description: Au sol, buisson ou arbre bas au-dessus du sol. Sous la forme d'une cabane.
Temps de ponte: Mai juin
Couleur et taille des œufs: Blanc.

Paruline à bec épais (Phylloscopus schwarzi)

Apparence: Un assez gros chiffchaff. Le haut du corps est brun olive, le dessus de la queue est olive jaunâtre, les ailes et la queue sont brunes avec des bords longitudinaux clairs sur les plumes, le bas du corps est blanchâtre, sur les côtés et sous la queue il y a une fleur olive-chamoisée, le sourcil est légèrement chamoisé.
La taille: Moins de moineau.

Caractéristiques: Il diffère d'une paruline brune par une couleur plus claire et un dessus de la queue olive jaunâtre.

Des habitudes: Oiseau secret. Il se maintient généralement dans les sous-bois, à la base des buissons et dans l'herbe. Le mâle chanteur s'assoit dans la partie supérieure de la couronne, lève son bec vers le haut, gonfle sa gorge, s'étire sur ses pattes et bat ses ailes.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Forêts légères mixtes et feuillues.
Emplacement de la prise et sa description: Faible au-dessus du sol ou dans l'herbe. Sphérique, légèrement aplati.
Temps de ponte: juin Juillet
Couleur et taille des œufs: Blanc avec des taches rougeâtres.

Paruline à tête légère (Phylloscopus coronatus)

Apparence: Le haut du corps est grisâtre-verdâtre, les parties inférieures sont blanchâtres, la sous-queue est jaune, le sourcil est blanc jaunâtre, il y a deux bandes claires sur l'aile et il y a une bande verdâtre clair au milieu de la tête.
La taille: Moins de moineau.

Caractéristiques: Il diffère des autres fauvettes par une légère bande sur la tête. Ne se produit pas avec l'aile verte.

Des habitudes: Il reste seul et par paires dans la couronne d'un arbre.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Taïga conifère et mixte, les zones les plus claires.
Emplacement de la prise et sa description: Parmi les branches d'arbres rampantes inférieures ou sur les pentes.
Temps de ponte: Mai juin
Couleur et taille des œufs: Blanc.

Paruline à pattes pâles (Phylloscopus tenellipes)

Apparence: Les ailes, la queue et le haut du corps sont brunâtres avec un dessus de la queue plus rougeâtre, sur l'aile il y a deux bandes transversales claires, le sourcil est blanc jaunâtre, le bas du corps est blanchâtre avec des taches jaunes. Les pattes sont gris-jaune-vert.
La taille: Moins de moineau.

Caractéristiques: Elle diffère des autres fauvettes par sa nature par son chant, à proximité - de pattes très légères.

Des habitudes: Il est conservé seul et par paires.
Nature du séjour: Migrant.

Zone de reproduction: Forêts feuillues et fourrés le long des berges des rivières.

Paruline indienne (Phylloscopus griseolus)

Apparence: Petite fauvette. Le haut du corps, les ailes, la queue, la gorge, la poitrine et les côtés sont brun grisâtre, l'abdomen est jaunâtre, le sourcil est jaune vif.
La taille: Moins de moineau.

Caractéristiques: Il diffère des autres fauvettes par un sourcil jaune vif sur une tête sombre.

Des habitudes: Il se garde seul, par paires et par groupes, principalement sur des pierres.
Nature du séjour: Migrant.

Pin
Send
Share
Send
Send